La directrice de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss, Agnès Ndiogoye, était hier, lundi 26 septembre, à la Dic dans le cadre de l’enquête sur la mutinerie qui a secoué la prison placée sous sa responsabilité.

Elle a été interpellée sur les circonstances de l’éclatement de la mutinerie et son déroulement, sur la façon dont elle a été gérée et sur les conditions de la mort du détenu Ibrahim Fall au cours du grave incident renseigne le journaal l’Observateur.

Après Agnès Ndiogoye, les enquêteurs de la Dic vont se tourner vers les blessés de la mutinerie. Ils sont au nombre de 41, 14 prisonniers et 27 gardiens.

Ensuite, les limiers étendront leur filet vers d’autres témoins oculaires et personnes pouvant apporter des éléments pertinents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here