PARTAGER

voicidakarr-femme-enseinteC’est un fait vraiment inédit et qui doit faire l’objet de sanction judiciaire des plus sévères pour ce cas. A Sédhiou, le scandale qui défraie la chronique porte sur le cas affligeant de deux collégiennes enceintées par un tôlier en mécanique automobile.

Un troisième cas dont il serait également l’auteur se marmonne dans le quartier. Et pourtant, ce ne sont pas des activités de sensibilisation qui manquent.

La dernière en date a lieu en fin de semaine dernière sous l’égide de l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC). Ces délits «barbares» du genre sont fréquents et taraudent les esprits

Les violences faites aux jeunes filles, dans la région de Sédhiou, sont d’une proportion immorale, sans précédent, à la grande indignation générale.

Le baromètre qui a choqué plus d’un ces derniers jours, c’est le scandale de deux filles, toutes élèves dans un collège, nées de même père et de la même mère mises en état de grossesse des œuvres du sieur Adama Keïta, ouvrier en tôlerie automobile, présentement en fuite, nous renseigne Sud quotidien.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE