PARTAGER

Papa Chimère Diop, (ROZ’UMY)

On aurait pu le retrouver dans son bureau du centre ville de Dakar, mais derniérement Papa Chimère Diop est devenu un inconditionnel du populeux quartier de la Médina! «La société veut que celui qui a fait des études à l’étranger revienne pour occuper un poste de cadre ou DG dans une entreprise… mais moi je préfère créer des entreprises » dit il. En revenant au Sénégal, Chimère était encore jusqu’en mai 2015 Directeur régional pour l’Afrique Francophone d’un grand cabinet d’avocats. Homme de défis, sénégalais pur et dur et comprenant que les vents du monde changeaient, Chimère comme beaucoup de ses congénères a décidé de revenir au pays et de répondre à l’appel du Président Macky Sall qui prône un Sénégal nouveau. Ainsi, lança-t-il ROZ’UMY COUTURE, un atelier de couture mixte et surtout à vocation sociale . «Nous avons un atelier de confection et employons directement une dizaine de personnes, nous faisons aussi travailler beaucoup de monde dans le quartier. En 4 mois, et sur fonds propres, nous avons pu atteindre nos prévisions annuelles. En plus d’être correctement payés, les employés sont actionnaires. Nous nous voulons une alternative aux moulins à sueur trouvés ailleurs et mettons une emphase particulière sur le service à la clientèle et la communication via les nouveaux médias que sont les réseaux sociaux. Nous avons aussi anticipé sur les réalités du Sénégal futur en utilisant des sacs en papier 100% recyclés et recyclables », explique ce diplômé de l’université McGill et membre de la Risk and Insurance Management Society de New York.
“Le Sénégal est un pays extrêmement riche en jeunes esprits et notre génération veut montrer au monde qu’être africain est un gage de fierté. Vous pouvez compter sur nous pour le faire. Nous n’avons pas peur de nous salir les mains au nom de l’intérêt supérieur de notre patrie et sommes décomplexés” Qui dit mieux.

reussirbusiness

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE