L’opposant Macky SALL n’était guère préoccupé par le trouble à l’ordre public. Avec son “mér gadu” (petit matelas), le leader de l’APR défiait les forces de l’ordre arguant que la Constitution consacre le droit de manifester, alors il marche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here