Aujourd’hui à 11 heures, sera inauguré l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) en présence du chef de l’Etat.

Selon le quotidien l’Enquête lu par Senegal7.com, cette infrastructure qui était prévue pour un coût de 227 161 782 250 francs aurait finalement coûté la somme de 407 milliards de francs Cfa dont 303 milliards rien que pour le coût des installations  proprement dites.

Cette hausse vertigineuse du coût de l’AIBD serait en parti liée à l’entreprise Saudi  Bin Laden Group dont le contrat signé en 2007 a été résilié en 2014 au profit des sociétés turques Limak et Summa.

En effet les saoudiens ont usé de subterfuges par la signature de deux avenants.Le premier a coûté 47 285 906 850 à l’Etat et le second a été facturé à 41 milliards.

En 2012 voulant un troisiéme avenant à hauteur de 41 milliards,  les Saoudiens se sont vus opposés un niet catégorique de la part du nouveau régime de Macky d’où la résiliation du contrat.

La construction de l’infrastructure qui devait prendre 33 mois a été  finalement multipliée par 4 et est passé à 128 mois.

 

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here