Khalifat de Serigne Bara Mbacké : Serigne Abdou Coumba Souna Mbacké et Serigne Moustapha Mbacké, fils-aîné du défunt khalife, se disputent le trône

Ça guerroie ferme, à Gouy Mbind, autour du Khalifat de la famille de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara, fils de Serigne Touba. La raison ? Après le rappel à Dieu de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, qui fut, simultanément, khalife de son père et celui de Khadim Rassoul, mardi dernier, l’intronisation de son successeur, du côté paternel, a suscité une profonde déchirure au sein d’une même famille.

Au finish, deux camps antagonistes s’opposent. Si le premier camp a fini de choisir l’aîné du défunt khalife, Serigne Moustapha Mbacké, pour succéder à Feu Serigne Sidy Mokhtar, l’autre a, quant à lui, préféré jeter son dévolu sur celui qu’il considère comme étant le dernier fils de Serigne Bara Mbacké, en l’occurrence, Serigne Abdou Coumba Souna Mbacké.

D’ailleurs, ce camp, par le biais de son porte-parole, Serigne Bassirou Thioro Mbacké, a animé, dans l’après-midi de ce samedi 13 janvier, un point de presse, au cours duquel il a estimé que le seul successeur possible de Feu Serigne Sidy Mokhtar reste Serigne Abdou Coumba Souna Mbacké. Une situation presque inédite dans la confrérie «mouride».

Pendant ce temps, Serigne Moustapha Mbacké, fils-aîné du défunt khalife de Touba, accompagné d’une forte délégation, a annoncé au khalife de Darou Khoudoss, et en présence de Serigne Cheikh Thioro Mbacké, l’ex-porte-parole permanent de Feu Serigne Sidy Mokhtar, que seize familles, toutes des descendantes de Serigne Bara Mbacké, Ibn Serigne Touba lui ont fait acte d’allégeance.

Et qu’en réalité, a-t-il glissé, il n’y a qu’une seule famille, qui a décidé d’aller en solo. Allusion faite à la tendance animée par Serigne Abdou Coumba Souna Mbacké, qui estime être le seul successeur légitime de Feu Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here