La fille de Blaise Compaoré affirme que son père tuait et buvait le sang humain.

Maeva Compaoré se confie à une amie (entretien issue d’écoutes):

« Mon père est un vrai buveur de sang. Je sais par expérience que mon père avait tué des enfants au cours de rituels. J’ai été témoin de l’un d’eux. Mon père est un adepte de satan. A un moment donné mon papa est devenu accro au sang humain, il croyait qu’en en buvant il gagnerait en longévité et en énergie. Il apprécie tout particulièrement le sang des petits enfants et des albinos. Il croyait que la force vitale était contenue dans le sang et que celui des enfants en bas âge apportait encore plus de force vitale. Il les torturait alors qu’ils agonisaient et il les terrorisait car il croyait que la force vitale serait ainsi décuplée. Quand j’avais 5 ans, il ,’a fait taillader les veines du cou d’un bébé. On avait fait couler le sang dans un calice. Puis nous, mon Père, ma Mère, moi avons bu à tour de rôle le sang ainsi récolté. J’ai besoin d’aide car je suis aussi devenu accro, quand je vais dans la rue, je regarde les cous et les nuques des gens et je me dis que la tentation de ce garde mangé est irrésistible. Nous sommes nombreux au Burkina, en Afrique, le Peuple était notre garde manger. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here