PARTAGER

our retourner en Coupe du monde, l’équipe du Sénégal doit prendre des points à l’extérieur dans le cadre des qualifications de Russie-2018. « Pour avoir une qualification au bout, il faudra gagner des points à l’extérieur », a déclaré l’ancien international El Hadji Diouf, qui était dans le groupe des Lions qui ont pris part au seul Mondial (2002) de l’histoire du football sénégalais.

Pour Diouf, les hommes d’Aliou Cissé « ont fait un grand pas vers une longue route » en surclassant (2-0) le Cap-Vert, le 8 octobre, pour le compte de la première journée du groupe D des qualifications de la Coupe du monde 2018. Il avertit : « Le plus dur reste à faire. Il faut maintenant continuer à gagner des matches et se dire que le plus dur, en Afrique, est d’aller gagner les matches à l’extérieur. Il y a deux voire trois matches difficiles qui nous attendent au Cap-Vert, au Burkina Faso et surtout en Afrique du Sud. »

Dans tous les cas, El Hadji Diouf est d’avis que les Lions « montent en puissance ». « Il faut continuer à travailler », suggère-t-il non sans s’attarder sur un des maillons forts de l’équipe : « Sadio est un très bon joueur, je crois en lui et je sais qu’il a les qualités pour être le leader de cette équipe nationale. »

(Source : Libération)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE