PARTAGER

nigeriaLes 21 lycéennes de Chibok, libérées après plus de deux ans entre les mains de la secte islamiste nigériane Boko Haram, ont retrouvé leur famille dimanche à Abuja et raconté leur difficile condition de détention.
On voit les parents des jeunes filles, capturées en avril 2014, arrivant en pleurs, les prenant dans les bras.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE