Selon Source A, l’ex-Premier ministre Mimi Touré occupe toujours la villa de fonction qui lui a été attribuée lorsqu’elle assumait des charges gouvernementales. Le journal estime que la responsable de l’Apr profite ainsi d’un privilège indu, étant entendu que son statut d’envoyée spéciale du président de la République ne lui donnerait pas le droit d’occuper la villa en question, sise au Plateau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here