Un an après les Jeux Olympiques de Rio, la jeune Nafissatou Thiam, s’impose comme le nouveau visage de l’heptathlon.

Belge d’origine sénégalaise, Nafissatou Thiam, 22 ans, a décroché dimanche 6 août, la médaille d’or en heptathlon aux championnats du monde de Londres. Par la même occasion, elle offre une première médaille d’or à son pays dans cette discipline.

« Un titre mondial, ce n’est pas rien. Ce qui vient de m’arriver, c’est vraiment énorme, a déclaré la jeune championne au micro de RFI. Ce n’est pas évident surtout en Belgique où l’athlétisme n’est pas le sport le mieux loti. » Elle se place devant l’Allemande Caroline Schäfer et la Néerlandaise Anouk Vetter.

Une athlète à surveiller de près

Avec un total de 6 784 points à l’issue des sept épreuves que comporte l’heptathlon, Nafissatou Thiam titille son record personnel de 7 013 points, mais surtout le record mondial de l’Américaine Jackie Joyner-Kersee de 7 291 point, réalisé en 1988.

La jeune Belge n’en est pas à son premier exploit, et pour cause, elle avait également raflé la médaille d’or il y a un an, aux Jeux olympiques de Rio.

Avec ces deux médailles d’or et ses statistiques sportives, la jeune étudiante est l’un des nouveaux visages de l’athlétisme à surveiller de près.

L’argent pour Marie-Josée Ta Lou

Du côté de la Côte d’Ivoire, Marie-Josée Ta Lou, qui avait offert la médaille d’or à son pays lors des derniers Jeux de la francophonie  , est arrivée en deuxième position lors de la finale du 100 m féminin, derrière l’Américaine Tori Bowie à un centième de seconde près.

C’est une médaille d’argent à célébrer pour la sprinteuse, dont le chrono est de 10 secondes et 68 centièmes. Un bon présage pour les prochaines compétitions à venir.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here