Un agent de santé, âgé de 49 ans, qui rentrait tranquillement chez lui, a été attaqué au couteau, vers 20 heures, ce mercredi à Keur Massar, qui prend les allures d’une zone criminogène.

Ousmane Diouf a été lâchement agressé au couteau ou au coupe-coupe, c’est selon, ce mercredi soir. L’agent de santé, qui rentrait chez lui, se trouve aujourd’hui, entre la vie et la mort, à l’hôpital de Pikine.

Après les crimes crapuleux perpétrés contre le douanier Cheikhou Sakho et la militante de Pastef-Les Patriotes, Mariama Sagna, c’est au tour de cette blouse blanche de faire les frais des agresseurs, des meurtriers, sans foi ni loi, en moins de 10 jours.

A en croire ses parents sur la Rfm, ce jeudi, Ousmane Diouf, père de 4 enfants, doit subir une opération pour extirper l’arme planqué dans son corps. Aussi se désolent-ils de ce traitement de faveur accordé aux grands délinquants qui, à l’occasion de chaque fête, sont libérés, pour errer dans les rues et ruelles de Dakar, sans anicroche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here