La chambre d’accusation a rejeté, jeudi, la demande de liberté provisoire de Cheikh Gadiaga, poursuivi pour association de malfaiteurs, extorsion de fonds, notamment.

La juridiction de recours a donc confirmé la décision du juge d’instruction, pointant la gravité des faits incriminés et un risque de «trouble à l’ordre public».

Libération, qui donne l’information, indique que Cheikh Gadiaga ne baisse pas les bras. Le journal rapporte qu’il entend déposer un pourvoi devant la Cour suprême.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here