L’inégalité sociale est jusque dans le minimum vital ( l’eau ). Depuis quatre jours l’eau est coupé à Nord foire Apexy1 et Apexy2. Ce matin il fait extrêmement chaud, cette chaleur semble provenir de l’intérieur du corps. Et pourtant je ne vais pas me laver, je vais attendre d’être au bureau pour le faire. Les seuls bidons qui restent et une bassine vont servir au Bébé et à la pile de vaisselle. J’en profite aussi pour amener une dizaine de bouteilles de 10 litres et 2 bidons de 20 litres au bureau pour les remplir. Pour la cuisine on va acheter deux bouteilles de 10 litres aux vendeurs d’eau des charettes pour le ménage. Voila le quotidien des habitants de Nord Foire, rien de spécial, ici on pourrait ravitailler l’usine Kirene en bouteilles s’il lui en manquait car toutes les maisons ont leur stocks. Grande fut ma surprise, en entendant une fille rouspétait en passant devant moi lorsque je sortais de la maison: Avec ces gros réservoirs cette maison n’a pas encore fini de pomper, je ne vais pas attendre. Je vois alors un camion citerne et une longue file de récipients et des femmes et des enfants qui attendent. Je m’approche et je vois effectivement un gros tuyau ignorer la file d’attente et enjamber le mur de la maison. Je demande aux femmes pourquoi elles attendent alors que la maison est approvisionnée? Une d’entre elles me dit que c’est le propriétaire qui l’a fait venir, une fois ces réserves remplis alors elles pourront s’approvisionner. Je demande à l’homme accoudé qui manœuvre le robinet de la citerne. -Vous êtes de la SDE? -Non de nous de l’hydraulique. -Pourquoi ces gens attendent alors que cette maison est approvisionnée? -Heu appelle la SDE, tu veux de l’eau? -Non Merci je veux juste comprendre. Les citernes c’est pour le quartier non? Pourquoi ces gens devraient attendre alors qu’une personne tire presque toute l’eau. Vous devriez donner au premier arrivé. On achète l’eau ou on loue la citerne? Là il bégaie et ne veut plus piper un mot, il appelle en «sérére» quelqu’un qui est à l’intérieur et lui dit des mots. Je vais alors à l’intérieur et voit son interlocuteur, il me lance un regard du genre de quoi tu te mêles. Je lui demande je voudrais parler au propriétaire de la maison pour savoir comment obtenir une citerne en cas de besoin, quelles procédures à suivre? Il me dit que le propriétaire n’est pas là, qu’il faut juste appeler la SDE au numéro vert. Je demande le numéro ils ne le connaissent pas. Je sors alors pour composer le numéro 800 00 11 11 que j’ai trouvé sur google. Une voix: veuillez patienter un opérateur va vous prendre et encore et encore jusqu’à coupure. Je compose deux fois et finalement je raccroche. Je prends en photo l’immatriculation de la citerne, l’homme me dit pourquoi tu le fais tu n’avais qu’à me demander. Je lui réponds pourquoi chaque voiture à un numéro bien visible c’est pour qu »on puisse l’identifier je ne faisais rien de mal. Une vieille dame me dit pourquoi nous vivons ça! On devrait sortir manifester. Une autre de lancer, mais ce quartier n’a pas de PCA, de directeur ou de Député pour parler à notre nom. Une autre de lui répondre ils peuvent acheter du Kiréne, moi j’habite au 4 éme personne ne devrait construire 4 étages sans installer une pompe et un réservoir. La morale c’est que le peuple qu’est censé représenté ces privilégiés se sont fait à l’idée qu’ils peuvent avoir un traitement inégal même dans les moments de manque de stricte minimum vital. Chaque situation est un moment pour montrer aux autres que nous ne sommes pas égaux. Que nous avons le privilège d’appartenir à une classe qui ne doit souffrir de ce que souffrent les plus démunis. L’hydraulique, la SDE ne devraient pas montrer un traitement inégal à ses clients. Qu’on soit député, Directeur, Pca, ministre… nous payons tous nos impôts. Certains même ne le payaient pas parce qu’ils sont députés. Et faut pas en parler parce que c’est secret d’état! Fin de la discussion

Par Mass Seck.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here