L’émission « Réussite », co-produite par le Groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse, s’est intéressée à Aliou Sow, le fondateur de la Compagnie sahélienne d’entreprises, un leader du BTP présent en Afrique de l’Ouest.

Terrassement au nord du Sénégal, échangeur à deux fois trois voies au Nord de Dakar, complexe de bureaux et d’appartements au cœur de la capitale, palace sur la corniche de la presqu’île du Cap-Vert, chantiers au Mali, au Burkina Faso, en Sierra Leone et au Liberia… qu’elles sont lointaines les années de fondation de la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE).

À l’époque, en 1970, le fondateur de la société familiale de travaux publics, Aliou Sow, débute la société familiale à la sueur du front avec la manutention de briques et d’agglomérés, en faisant le pied de grue sur les chantiers au petit matin. Une fondation rendue possible après qu’un ami banquier a investi 5 millions de francs CFA, soit environ 10 000 dollars à l’époque.

Un capital initial qui a bien fructifié depuis. Aujourd’hui, la CSE réalise un chiffre d’affaires de 100 milliards de francs CFA et se veut un groupe de BTP 100% africain en Afrique de l’Ouest. Pour ce faire, préférence est donnée aux Africains dans le personnel de l’entreprise, comme parmi les 90 ingénieurs qui coordonnent chacun des chantiers. À 80 ans, le patron vient de passer la main. Mais garde un oeil attentif au développement de la compagnie.

Compagnie sahélienne d’entreprises, géant du… par Jeuneafriquetv

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here