Dans un large dossier conscré à l’ascension politique du fils de l’ancien président de la République, intitulé « Macky Sall craint Karim Wade », le quotidien « Dakartimes » révèle qu’avant sa sortie de la prison de Rebeuss, Karim Wade n’a signé aucun acte administratif. A en croire le journal, c’est le ministre des Affaires étrangères d’alors, Mankeur Ndiaye, qui qui s’est occupé du dossier de celui qu’on surnommait le plus populaire détenu de Rebeuss.

Il a été remis à Karim Wade son passeport diplomatique numéro : 15DD03089 délivré le 24 juin 2016 à 01h du matin à Rebeus, indiquent nos confrères qui affirment que Wade-fils n’a jamais été demandeur d’un passeport diplomatique pour sortir. Et d’ajouter qu’avec son passeport diplomatique qu’il détenait en tant qu’ancien ministre, c’était à lui de faire des démarches pour le renouveler. Et non pas au ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye de lui faire un passeport qu’il n’a pas sollicité. Toujours dans son dossier paru ce mardi, Dakartimes livre une kyrielle de preuves visant à démontrer que la popularité de Karim Wade a fait douter Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here