Entre Wally Seck et Pape Diouf, la rivalité a atteint son paroxysme. Le second a profité de son Méga Enjoy au Cices, à guichets fermés, pour solder ses comptes avec le premier. De manière indirecte. Et il n’a pas été le seul dans ce registre, d’après le décompte de Les Échos.

« I am a self made man (Je suis l’artisan de ma propre réussite), se gonfle Pape Diouf. Je suis sur les traces de mon grand-frère Youssou Ndour. Il est parti de zéro, Macky Sall aussi, de même que Jay-Z, sans oublier El Hadj Diouf. Donc, je ne joue pas avec ma carrière. »

Comme pour en rajouter une couche, Mame Goor Jazaaka déclare : « Tu n’es pas n’importe qui… Do bodio-bodio. Tu n’es pas méchant, tu es le meilleur. Tu ne parles pas beaucoup et tu n’as pas une grande gueule comme certains. »

Mbaye Dièye Faye n’a pas été en reste : « Tu es un grand homme et tu es beau. Tu ressembles à un lion. Je t’ai entendu tout à l’heure dire du bien de ton idole. Sache que celui que tu as choisi comme idole est un chanteur international reconnu par beaucoup de chefs d’État africain. »

Et le lutteur Gouy-Gui d’ajouter son grain de sel : « Yow jus naturel nga (Tu es du jus naturel, en wolof). »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here