Rien ne va chez les promoteurs de lutte. Alors que Luc Nicolaï a été lourdement condamné la semaine dernière, c’est au tour de Cheikh Yade d’avoir des problèmes judiciaires.

Selon Walf Quotidien, Cheikh Yade, plus connu sous le sobriquet de « prési », a été déféré hier lundi devant le procureur qui l’a envoyé entre quatre murs.

Arrêté vendredi dernier, Cheikh Yade est accusé d’avoir dupé plusieurs jeunes dont il a encaissé les millions en leur promettant de les faire voyager vers l’Espagne. Se rendant compte de la supercherie, les jeunes en question ont décidé de porter l’affaire devant la justice.

Galsen221.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here